Le cueilleur de fraises - Monika Feth

Publié le par MéLi-MéLô

9782012013285-G.jpg

Lorsque sa meilleure amie Caro est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l'attention du meurtrier. Chaque jour, Jette essaie de se reconstruire et d'oublier. Elle fait bientôt la connaissance d'un garçon qui semble pouvoir lui redonner le goût de vivre, et tombe éperdument amoureuse. Une rencontre qui pourrait l'aider à surmonter la mort de son amie. Peut-être...
 
Voici un livre allemand que j'ai découvert il y a un bon moment mais que j'hésitais franchement à lire. La couverture est à mon goût magnifique, comme toujours avec Black Moon, mais ce roman est classé dans la littérature "jeunesse" et je craignais la déception comme ça m'arrive parfois (je pense nottament à Twilight) dans cette catégorie.
 
Alors je suivais plus ou moins les avis qui fleurissaient sur internet, et je m'étais préparée à ne pas en attendre trop ! Et c'est peut-être que pour ça que j'ai beaucoup aimé ce roman.
 
Tout d'abord, c'est très différent de la littérature "ado" habituelle. Ce roman a une trame de fond de thriller. Et il est loin d'être dénué de profondeur. A mon sens, c'est plus qu'un livre pour ados. D'ailleurs, en Allemagne, il est classé dans la catégorie des thrillers, donc des adultes !
 
Les personnages sont loin d'être stéréotypés. Le style est fluide, les réfléxions sont souvent très justes et touchantes.
L'atmosphère est assez sombre, quoique ponctuée de nombreux passages plus légers.
Les quelques descriptions sont un délice, le soleil qui brûle la peau, les champs de fraises, la campagne...
 
Bref, je me suis retrouvée embarquée dans l'histoire en un tour de main. Et j'avais hâte de retrouver mon livre le soir.
La police choisie est assez élevée pour un roman, ce qui en fait un livre rapide et facile à lire.
 
Je pense que ce livre est parfait pour ceux qui craignent les thrillers, et qui voudraient se familiariser avec le genre. Loin d'être gore, c'est un triller que je conseille à tous !
 
Allez, je vous donne quelques petits morceaux choisis, qui j'espère vous donneront envie de le découvrir :
 
Page 82 : A la une, un nouveau sujet supplantait déjà le meurtre. Le public était versatile et son intérêt faiblissait rapidement. Jusqu'à ce qu'un journaliste se décide à le ranimer.
On vit une époque éreintante... Compliquée, bruyante et pressée. Et quand vous n'arrivez pas à suivre le rythme, on vous fait valser et d'autres terminent le boulot.
 
Page 114 : C'était une déformation professionnelle, presque une malédiction, d'imaginer automatiquement l'histoire qui se cachait derrière la moindre personne.
Jette lui avait déjà reproché de mesurer les sentiments en fonction de l'exploitation littéraire qu'on pouvait en faire - ceux des autres comme les siens.
"Sois au moins honnête avec toi-même ! Tu épingles les gens comme des insectes, et tu les glisses sous ton microscope pour voir ce que tu peux en tirer."
 
Page 182 : Vive agitation et trouble : de doux euphémismes pour décrire le tumulte qui avait éclaté après les paroles finales du prêtre.
- S'il vous plaît ! avait crié le curé. Je vous en prie ! Calmez vous ! Ce sont des funérailles !
- Exactement ! avait aboyé un homme derrière Bert. Des funérailles ! N'oubliez pas ça !
Bert souhaitait que Caro ait des obsèques dignes, appropriées. Mais tandis qu'il déplorait que la cérémonie échappe à tout contrôle, la pensée lui était venue que ce téléscopage d'émotions était précisément la réponse appropriée.
Une jeune fille avait été assassinée. Un geste monstrueux qui exigeait une réaction plus vive que deux ou trois sentences bibliques.
 
Page 208 : Si tôt le matin, tout semblait très fragile aux yeux de Bert. Comme si les Dieux n'avaient pas encore décidé de la direction à donner à la journée.
[...]
"Consciencieusement." Bert butait sur le mot. Qui, aujourd'hui, s'interressait encore à des concepts tels que sens du devoir, bienséance, assiduité, amour de l'ordre ? Des valeurs d'un autre temps, oubliées et couvertes de poussière.
On en arrivera au point où les enfants devront chercher le sens de ces termes dans le dictionnaire !
 
Je remercie grandement Mya pour le prêt de ce livre, car je crois bien que sans elle, je serais passé à côté !

Commenter cet article

Tiboux 31/08/2010 22:58


J'ai beaucoup aimé cette lecture, heureusement que j'ai dépassé mes préjugés sinon je serai passer à côter. J'ai hâte de lire la suite :D


Véro. 13/05/2010 22:20


Superbe couverture ! Moi j'aime les thrillers qui font bien peur !


Liyah 10/05/2010 12:09


J'aimerai egalement beaucoup lire ce livre ! En plus comme tu precises qu'il peut etre bien pour les personnes qui n'aiment pas forcement les thrillers... c'est tout a fait moi ! Merci Melo pour
ton avis !


MyaRosa 08/05/2010 20:13


Ahh je suis bien contente qu'il t'ait plu et j'aime beaucoup tes citations.


MéLi-MéLô 09/05/2010 20:48



Merci, et surtout pour l'avoir fait voyager ! Bises Mya.



valérie 05/05/2010 16:59


Très jolie couverture en tout cas.


MéLi-MéLô 09/05/2010 20:46



Oui, elle en jette, hein.